Affaire Sonko – Adji Sarr : Les 3 ordres du juge à Ndeye Khady Ndiaye, propriétaire du salon Sweet Beauty

Contrairement à Ousmane Sonko, Ndeye Khady Ndiaye, propriétaire du salon de Sweet Beauty, a bien fait face au juge du 8E cabinet du Tribunal de Dakar. Alors que le procureur demandait le mandat de dépôt contre elle, le magistrat instructeur a finalement décidé de la placer sous contrôle judiciaire. Mais avec certains conditions, plus précisément 3.

En effet, d’après les journaux Libération, L’Observateur et Les Echos, le juge Mamadou Seck a demandé à Ndeye Khady Ndiaye de ne plus parler publiquement de l’affaire Sonko – Adji Sarr. Autrement dit, il lui a imposé le silence, jusqu’à ce que l’instruction soit bouclée.

Deuxièmement, le juge interdit à la propriétaire de Sweet Beauty de ne plus exercer aucune activité liée au salon de beauté et de massage. Et pour finir, le magistrat instructeur ordonne à Ndeye Khady de rester sur le territoire sénégalais jusqu’à ce que l’affaire soit bouclée. Ainsi, il lui a demandé de venir signer, chaque vendredi, au registre du juge d’instruction, pour confirmer sa présence sur le territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *