PÉNURIE D’EAU À DAKAR : PLUS DE 80 QUARTIERS IMPACTÉS

Le liquide précieux ne coule plus des robinets depuis quelques jours dans certains quartiers de Dakar. Une situation pénible pour les populations de la capitale. Le Directeur de la communication de Sen’Eau, Ndiaya Diop s’est prononcé sur cette situation.


« Nous suivons plus de 380 quartiers mais, nous avons identifié 83 quartiers dont la desserte est relativement déstabilisée. Ces quartiers ne reçoivent pas d’eau 24/24 », a expliqué Ndiaye Diop, qui rassure qu’un système de surveillance a été mis en place pour apporter des correctifs nécessaires à cette situation. Ce, afin qu’aucun quartier ne reste 24h sans alimentation. Selon Ndiaya Diop, Sen’Eau comprend les complaintes des citoyens. C’est la raison pour laquelle, jure-t-il, la société chargée de la production et la distribution de l’eau potable en zones urbaines et péri-urbaines au Sénégal travaille afin que tout le monde puisse être servi.

Pour sa part, Me Masokhna Kane, avocat et défenseur des consommateurs, estime que Sen Eau a échoué. Car, à son avis, avec la SDE la situation était moins grave. « Avec l’arrivée de Sen Eau, on attendait que la distribution de l’eau à Dakar s’améliore. Mais, nous constatons que tel n’est pas le cas », regrette Me Kane soutenant que tout le monde se plaint. Poursuivant son argumentaire, le consumériste ajoute : « L’Etat a fait beaucoup d’investissements supplémentaires dans le secteur de l’eau, mais le problème reste entier. Il y a un manque d’eau grave qui est en train de généraliser et Sen Eau est impuissant à régler le problème ».
Mais, pour son directeur de la communication, Sen’Eau n’est là que depuis dix mois. Ce qui fait qu’on ne peut pas le comparer à la SDE qui a fait 23 ans de service. « Ce n’est pas possible », martèle-t-il. « Sen’Eau a un contrat de 15 ans et un moins d’un an, elle ne peut pas dérouler tout son programme d’investissement », dit-il. Mieux, il rejette l’argumentaire selon lequel la société de distribution d’eau n’assure pas la mission qui lui est confiée. « Depuis que Sen’Eau est là, nous avons fait un bond en avant. Nous tendons vers le point de satisfaction totale des populations. La demande est certes forte mais nous allons satisfaire les demandes des populations dans un horizon proche », rassure-t-il.

emedia.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *